Chocolatier



Le chocolatier rivalise d’imagination pour inventer et confectionner des créations originales, à partir de produits naturels en soignant le goût et la présentation.


Les arômes qui se dégagent de ses casseroles et de ses fourneaux, son spectaculaire tour de main, son adresse, l’originalité de ses créations font du chocolatier, “l’artisan des gourmands”.
Sa réussite repose sur le choix des produits de base, un équilibre minutieux des mélanges et un respect strict des règles d’hygiène.
Mais son habileté manuelle serait insuffisante sans la créativité, la recherche des formes et couleurs, un vrai talent esthétique et le sens de la présentation.
Secteur d’activité
Les métiers de l’alimentation
Activités
Le chocolatier rivalise d’imagination pour inventer et confectionner des créations originales, à partir de produits naturels (cacao, lait et sucre).
Il compose des réalisations en soignant le goût, la présentation et concocte de multiples friandises chocolatées, comme les bouchées, les rochers ou les moulages.
A l’origine d’innombrables “spécialités locales”, il perpétue un savoir-faire respectueux des traditions, afin de satisfaire une clientèle soucieuse d’authenticité et d’excellence.
Où et comment ?
Le chocolatier travaille dans son laboratoire en “temps réel” : la recherche de nouvelles saveurs est étroitement liée au rythme des saisons.
Avec la mécanisation des procédés de fabrication (trempeuse, enrobeuse, mouleuse), il produit plus, avec une garantie de qualité et de fraîcheur constante.
Pour réaliser des intérieurs comme les enrobages, il lui faut bien connaître les matières premières utilisées (malléabilité, résistance au chaud et au froid) et maîtriser toutes les étapes de fabrication : torréfaction, décorticage, broyage, affinage, conchage et tempérage.
Quelles formations ?
Niveau V
BEP alimentation option chocolatier
CAP chocolatier-confiseur
Niveau IV
BTM chocolatier-confiseur
Niveau III
BMS alimentation
Débouchés et évolution
Les entreprises du secteur offrent de nombreuses opportunités d’emploi salarié aux jeunes qui finissent leurs formations.
Avec de l’expérience et des connaissances en gestion et comptabilité, le chocolatier peut créer ou reprendre une entreprise.
La vie que j’ai choisie
Francis, chocolatier
“Ce qui me plaît dans ce métier, c’est à la fois le côté artistique et minutieux du chocolat, véritable petite pièce d’orfèvrerie. J’ai la chance de pouvoir évoluer dans un cadre attrayant, parmi les subtiles odeurs de cacao, de café, de vanille et de ne manipuler que des denrées appétissantes et belles. Quand j’annonce mon métier, cela suscite toujours un large sourire chez les gens : les chocolatiers sont de véritables “marchands de plaisir” !”
Métiers proches
Confiseur
Glacier
Pâtissier
Pour en savoir plus
Confédération nationale des détaillants, détaillants fabricants et artisans de la confiserie, chocolaterie, biscuiterie
Téléphone : 01 42 85 18 20
Confédération nationale de la pâtisserie, confiserie, chocolaterie, glacerie de France
Téléphone : 01 40 89 96 70
Confédération générale de l’alimentation en détail
Téléphone : 01 44 90 88 44
Chambre de métiers et de l’Artisanat
Téléphone : 0 825 36 36 36 (0,15 € TTC la minute)
Onisep
Site de l’UPA
Le site de l’Union Professionnelle Artisanale

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 vote