Installateur télécom



Il installe les équipements télécoms des particuliers, des entreprises et des administrations. Puis il s’assure du bon fonctionnement de tout ce qui permet de téléphoner, d’envoyer et de recevoir des textes, des images et du son.


Nature du travail
Dans les entreprises
L’installateur met en place les équipements de télécommunication des entreprises et installe le réseau : autocommutateurs, répartiteurs, prises... L’autocommutateur fait communiquer entre eux les divers postes de l’entreprise et leur permet d’accéder à l’extérieur. Les répartiteurs permettent de recevoir puis de redistribuer les faisceaux de câbles. Sur les répartiteurs, l’installateur fixe ensuite les éléments de connexion, puis effectue le câblage de l’équipement. Ces matériels mis en place, il les raccorde au réseau de l’entreprise.
Chez les particuliers
L’installateur exécute les opérations de mise en service qui permettent de configurer l’autocommutateur selon les besoins du client. Sur son ordinateur portable, l’installateur enregistre les caractéristiques de chaque poste téléphonique (numéro, boîte vocale...) dans la mémoire de l’autocommutateur. Il vérifie ensuite le fonctionnement du système et corrige les éventuelles anomalies. Enfin, il fournit au client les informations nécessaires à l’utilisation des équipements.
Compétences requises
Habileté et technicité
L’installateur doit être habile et minutieux. Les travaux effectués exigent une attention soutenue : le câblage d’un répartiteur, par exemple, demande la réalisation de nombreuses connexions... L’installateur connaît bien les techniques de base de sa profession : fixation de supports, connexion et raccordement de câbles, lecture de plans et de schémas...
Sens de la communication
En contact avec la clientèle, il doit s’exprimer avec aisance et avoir une bonne présentation. Une vision normale des couleurs (absence de daltonisme ) est indispensable pour exercer ce métier.
De plus en plus polyvalent
Les installations télécoms des entreprises évoluent. Utilisées voici quelques années pour les seules communications téléphoniques, elles font maintenant transiter sur les mêmes câbles la voix, les images et les données. La qualification des installateurs s’oriente donc vers une réelle polyvalence, afin d’intervenir aussi bien en téléphonie que sur les réseaux informatiques (échange d’informations entre ordinateurs).
Lieux d’exercice et statuts
De nombreux équipements
Spécialiste des réseaux et des équipements de télécommunications, l’installateur met également en place des alarmes anti-intrusion, des systèmes de détection d’incendie, des équipements de contrôle d’accès (interphones, digicodes...) ou de vidéosurveillance.
Salarié en entreprise
L’installateur télécoms exerce généralement pour le compte des entreprises (artisanales ou PME) d’installation et de maintenance en télécommunications. Il peut être également employé par des organismes qui disposent de réseaux de communication importants : EDF, SNCF, réseau hospitalier, siège social d’une grande entreprise...
Artisans et multinationales
L’importance des installations réalisées est très variable : de quelques postes pour une entreprise artisanale, à plusieurs centaines pour une usine, le siège social d’une banque ou pour une grande entreprise comme EDF. Selon la taille du chantier, l’installateur travaille donc seul ou sous la direction d’un chef d’équipe.

Cet article vous a-t-il été utile ?

0 vote