Menuisier



Le menuisier réalise les fermetures et les aménagements intérieurs dans le bâtiment.
Il étudie les plans du dessinateur puis choisit avec le client le bois, en fonction de sa couleur, de sa résistance et du style d’habitat.


Le menuisier réalise les fermetures et les aménagements intérieurs dans le bâtiment.
Il étudie les plans du dessinateur puis choisit avec le client le bois, en fonction de sa couleur, de sa résistance et du style d’habitat.
Avec le matériel approprié, traditionnel ou informatisé, il trace les éléments, les usine, les ajuste, les ponce, les pose et les teinte.
Si le bois reste son matériau de prédilection, il utilise parfois le plastique, l’aluminium, les matériaux composites.
Son activité s’étend aussi aux travaux d’isolation.
Profil
Le menuisier lit un plan et maîtrise la géométrie, le calcul, le dessin industriel et l’informatique pour concevoir des ouvrages à l’aide de certains logiciels.
Il possède aussi des connaissances en étanchéité, isolation, électricité, pose de carrelage et plâtrerie.
Avoir des notions d’électricité est un plus. De la conception à la réalisation, il allie sens de l’esthétique, créativité et technicité, tout en respectant les règles de sécurité.
Quelles formations ?
Niveau V
CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement
CAP menuisier installateur
BEP bois et matériaux associés
Niveau IV
Bac pro bois construction et aménagement du bâtiment
Bac pro bâtiment : métal-aluminiumverre- matériaux de synthèse
Bac pro artisanat métiers d’art option ébénisterie
Bac techno STI, spécialité génie mécanique, option bois et matériaux associés
BM menuisier de bâtiment
BP menuisier
MC parqueteur
Niveau III
BTS systèmes constructifs bois et habitat (SCBH)
BTS technico-commercial, option bois et dérivés
BMS bâtiment
La vie que j’ai choisie
Jean-Marc, menuisier
“Le plaisir du menuisier, c’est de travailler un matériau noble : le bois. Pour tous les aménagements, les pièces réalisées (placards, portes ou escaliers) sont uniques. Je travaille surtout le bois bien sûr, mais aussi de nouveaux matériaux comme le verre, l’aluminium, le PVC. Les outils de travail évoluent aussi : dans les ateliers, à côté des machines traditionnelles telles que les raboteuses, toupies, ponceuses et mortaiseuses, la commande numérique permet des travaux de grande précision.”
Débouchés et évolution
Les entreprises de construction recherchent des menuisiers qualifiés.
Il est possible de se spécialiser dans la décoration ou l’agencement de cuisines ou de bateaux et de créer ou reprendre une entreprise avec de l’expérience et des bases en gestion et comptabilité.
Où et comment ?
La fabrication de menuiserie s’effectue en atelier.
Solitaire dans la réalisation et le montage des éléments, le menuisier coordonne son intervention sur le chantier avec celle du maçon, du plombier, du plâtrier et des peintres.
L’exercice de son métier requiert à la fois l’utilisation d’outils traditionnels (perceuse, scie sauteuse, visseuse) et celle de machines à commande numérique.
Pour en savoir plus
Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment
Téléphone : 01 53 60 50 00
a href="http://www.compagnons-du-devoir.com" target="_blank">Les Compagnons du devoir
Téléphone : 01 44 78 22 50
Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment
Téléphone : 01 42 02 06 23
Comité central de coordination de l’apprentissage du BTP
Téléphone : 01 40 64 26 00
Chambre de métiers et de l’Artisanat
Téléphone : 0 825 36 36 36 (0,15 € TTC la minute)
Onisep
Site de l’UPA
Le site de l’Union Professionnelle Artisanale

Cet article vous a-t-il été utile ?

0 vote