Accueil - Orientation pour tous - Pôle information et orientation sur les formations et les métiers

0811 70 39 39 - le numéro de l'Orientation pour tous (service gratuit) - coût de l'appel 0,06 euros en moyenne

Boucherie-charcuterie

Dans le secteur professionnel de la boucherie, boucherie-charcuterie, boucherie hippophagique, triperie, commerces de volailles et gibiers, le contrat de professionnalisation vous permet de vous former tout en travaillant par une alternance entre une formation théorique en organisme de formation et une formation pratique dans l’entreprise. Ce contrat dure de 6 à 12 mois, voire quelques fois jusqu’à 24 mois. Vous êtes rémunéré tout au long de cette période en pourcentage du Smic. Des professionnels vous accompagnent pour trouver votre contrat et choisir votre formation, susceptible de vous conduire sur le chemin de l’emploi.

Un contrat pour qui et pour quelle formation ?

Les bénéficiaires.

Jeune, demandeur d’emploi ou bénéficiaire de certaines allocations vous pouvez accéder au contrat :

  • Jeune de 16 à 25 ans
  • Demandeur d’emploi de 26 ans ou plus, inscrit à Pôle emploi
  • Bénéficiaire du :
    • RSA
    • ASS (allocation spécifique de solidarité pour les fins de droits)
    • AAH (allocation adulte handicapé)
  • Bénéficiaire d’un contrat aidé tel que le CUI-CAE ou le CUI-CIE

Les formations envisageables.

La formation proposée par un employeur en contrat de professionnalisation doit correspondre à une des qualifications énumérées ci-dessous :

  • Diplôme ou titre professionnel enregistré au RNCP (Répertoire national de certification professionnelle – ce répertoire vous permet de connaître tous le cursus et le programme de chaque qualification. Il est accessible sur www.cncp.gouv.fr)
  • Qualification correspondant à un métier figurant sur la convention collective de la branche dans laquelle vous allez accomplir votre formation : Les certificats de qualifications professionnelles (CQP)
  • Certificat de qualification professionnelle (c’est la branche qui fixe les métiers et formations dont elle a besoin)

Dans votre branche professionnelle, les actions de formation prioritaires sont les suivantes :

  • la préparation au brevet professionnel de boucher ;
  • les formations permettant d’accéder au niveau IV, échelon B ;
  • les formations préparant au brevet professionnel de boucher ouvert à tout professionnel désirant accéder au niveau IV, échelon B, « Boucher hautement qualifié » de la grille de classification des emplois du métier ayant le niveau et l’expérience professionnelle exigés par le règlement d’examen de ce diplôme d’Etat ;
  • la préparation des CQP « Vendeur, vendeuse qualifié(e) » permettant d’accéder au niveau II, échelon B, « Technicien boucher » permettant d’accéder au niveau III, échelon B ;
  • les formations qui mènent à l’obtention de tout diplôme d’Etat ou titre homologué de niveau IV et III (éducation nationale) enregistré dans le RNCP, lorsque l’objectif visé par le diplôme et l’emploi occupé par le bénéficiaire sont en étroite relation avec les métiers du champ conventionnel.

La préparation du CAP boucher et du BEP alimentation en contrat de professionnalisation est ouverte exceptionnellement aux demandeurs d’emploi, inscrits à Pôle emploi, de 26 ans et plus, lorsque aucun autre dispositif de financement n’a pu être mobilisé.

La formation comprend des enseignements généraux, une formation pratique et des actions d’évaluation et d’accompagnement. La formation théorique se déroule dans la plupart des cas en organisme de formation, mais elle peut s’effectuer en interne dans l’entreprise. En organisme de formation, ce dernier délivre une convention de formation avec programme, durée…, annexée au contrat de travail.

La durée de la formation est comprise entre 15 % et 25 % de la durée du contrat de professionnalisation, avec un minimum de 150 heures.

Dans votre branche professionnelle, pour la préparation au brevet professionnel de boucher, compte tenu du niveau pratique et technologique exigé, cette durée est de 24 mois et le temps de formation est de 25 % de la durée totale. De plus, lorsque la formation visée par le bénéficiaire est diplômante, et que la durée des enseignements l’exige, cette durée pourra être portée au-delà de 25 % de la durée totale du contrat de professionnalisation.

Combien serez-vous rémunéré ?

Les rémunérations des personnes employées sous contrat de professionnalisation et préparant le brevet professionnel de boucher ne peuvent être inférieures au SMIC.

Rémunération minimum De 16 à 20 ans De 21 à 25 ans 26 ans et +
Tout niveau de formation et BP boucher 100 % du Smic 100 % du Smic 85 % du minimum conventionnel, sans être inférieur au Smic

Comment trouver un contrat de professionnalisation ?

Plusieurs organismes vous permettent de trouver des annonces relatives à des offres de contrat de professionnalisation :

Où trouver des lieux d’orientation et le financeur du contrat de professionnalisation ?

L’accompagnement. Pour vous faire aider dans la recherche d’un contrat de professionnalisation et pour vous permettre de choisir la formation la plus adaptée à votre retour à l’emploi, des conseillers en évolution professionnelle vous accompagnent. Où les trouver ?

Le financeur qui contrôle également le contrat de travail, l’Opca de votre branche :

Source : Source : Centre Inffo

Mis à jour le 3 juillet 2015